Livre III : Guide du Nouveau.

Aller en bas

Livre III : Guide du Nouveau.

Message par Phibula le Sam 1 Mar - 9:26



Guide du Nouveau

Introduction

Tu es nouveau ici ? Tu es un peu perdu et tu ne sais pas comment t’y prendre, pourtant tu as envie de jouer, de t’inscrire, de nous rejoindre ? Eh bien tu tombes à pic ! Ici, c’est le guide aux nouveaux. Tout le monde est libre de consulter ce guide, et les débutants en RPG sont fortement invités à le consulter.  

Inscription

Tout d’abord, l’inscription. Commence par aller dans le sujet nommé Genèse. Il vaut mieux pour toi que tu commences par lire le Contexte si ce n'est pas déjà fait. Lis ensuite le Règlement, il peut toujours t'être utile pour comprendre ce qu'on attend de toi pour ton inscription, mais également pour plus tard ! Après ça, tu files dans le forum « Formulaire d'inscription », et tu le rempli en respectant les règles que tu as lues il y a quelques instants. Et n'oublie pas qu'on aime les personnages originaux ! C'est bon ?
Maintenant que tu es arrivé jusque là, tu dois attendre patiemment une validation des Grands Maîtres, ou des Lieutenants. Tu pourras ensuite commencer à jouer.

Rp

Qu’est-ce que le RPG ? On en entend parler, mais dans le fond, on ne sait pas ce que c’est. Surtout, cela peut changer selon le contexte. Ici, nous allons nous intéresser uniquement à notre cas. C’est tout simplement un texte. Un texte plus ou moins long, avec des phrases plus ou moins élaborées, un texte plus ou moins beau, ou plus simplement un texte où vous jouez votre personnage. Vous pouvez tout y décrire, que ce soit le décor, les paroles, les actions, les pensées… Ce que vous voulez. Un petit exemple vous expliquera sans doute mieux :


    Pour cette journée de pause - ou plutôt cette nuit - le mâle s’était trainé chez les toxics. Les méandres du bois l’avaient bien vite perdu et voilà qu’il était assis sur une souche, à ressasser toute sa vie et surtout à regretter. Les hautes silhouettes des arbres jetaient des ombres inquiétantes sur le sol, dansaient en suivant les envies de la lune et des nuages. Billy se redressa soudain, comme mû par le cri perçant d’un oiseau qu’il venait d’entrapercevoir. Ses griffes cliquetaient sur les cailloux mêlaient à la terre tandis qu’il marchait. Ses muscles étaient tendus et soudain, le prédateur refit surface. Un marcassin qui n’aurait pas du sortir sans papa et maman fit les frais d’une soudaine fringale. Bill’ commença à se repaître de la chair grasse. La viande était moins filandreuse qu’au coeur de l’hiver, annonçant déjà le renouveau du printemps. Ses crocs grincèrent contre un os et annoncèrent la fin du repas. Le loup se redressa. Un coup de langue autour de la gueule, quelques gouttelettes de sang encore accrochées au poil, il reprit sa route, recommença à tourner en rond.Voilà qu’une ombre parmi celle des arbres apparait. Un peu plus haute que le petit canidé, mais pas bien plus. L’obscurité n’en était pas troublée ; pas la silhouette d’un glowstick. Tant mieux. Ce petit repas ne lui sera pas reproché. Après un instant d’hésitation, Billy se rapprocha de la créature. Pas léger, souffle doux, parfaite caricature du chasseur, pourtant, nul doute qu’on pouvait l’entendre approcher. Le concert de la vie nocturne s’était soudain tu.

© Phibula
On va maintenant replonger dans vos cours de français d’il y a bien longtemps, avec les rédactions et tout le fatras. Et surtout, on va le faire au feeling. Un détail peut être important une fois et plus tard devenir insignifiant. Un élément du passé peut être important. Que les phrases soient courtes ou longues, il faut que dedans transparaisse ce que vous voulez exprimer. Le moindre mouvement peut être sublimé, parfois même le silence. Passer de phrases réduites au strict minimum - il court, il fuit - à des phrases plus longues peut rendre compte des sensations du personnage. Mais le mieux est de faire comme on le sent, glisser les mots où l’on veut, relire, retravailler… Ainsi cette limite au départ contraignante de 120 mots devient ridicule, tandis que vous vous enhardirez. Aussi, lorsque vous êtres contraint d’écrire, cela se sent. Le bonheur se ressent dans l’écriture.

Au niveau de la présentation du post en lui-même, faites comme vous le sentez. Evitez juste les couleurs trop agressives et le tout deviendra un plaisir ! Evitez de glisser des smileys au coeur de vos textes, ça gâche la beauté.

Il existe néanmoins une autre manière de t'exprimer avec ton animal.
C'est simple, mais ce n'est pas forcément la méthode qui est « prioritaire. ». Comme dit dans le Règlement, elle consiste à donner le nom du personnage que tu veux faire vivre, et ensuite d'entourer ses actions par des **, ses paroles par des guillemets, et ses pensées par des °°. Si tu utilises ce mode de RP, on te demanderas de justifier ( pressé, ou pas inspiré, ou juste faire une remarque drôle sans avoir d'idée pour approfondir, etc.. ).

Le mot de la fin

Le guide touche à sa fin ! Nous espérons que tu as tout compris. Surtout n'oublie pas que c’est dans ces seules, et uniques conditions que tu dois jouer. Bien-sûr, si même après tout ces conseils pour débuter tu te poses des questions, n’hésites pas à discuter avec les gens de la ChatBox ou envoyer des MP aux administrateurs, ils pourront te renseigner. Saches que les erreurs de débutants sont tolérées. Et puis c'est en faisant des erreurs qu'on apprend ! Bon jeu à toi !

Texte © Le staff & Code © Narja - Never Utopia
avatar
Phibula
Affreuse Majesté
Affreuse Majesté

Messages : 38
Localisation : Dans l'ombre, en train de vous surveiller.

Character
Sexe:

Voir le profil de l'utilisateur http://lust.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum